Portraits d’artistes #3

« Chrismoz » : aux couleurs de Christine Mozian

La Maison des Arts vous invite à découvrir les techniques et univers variés de son équipe pédagogique, formée et enrichie au fil des ans par des artistes passionnés, par leur art et par la transmission. Aujourd’hui, rencontre avec une créatrice à la sensibilité et au talent débordants, et de son univers passionnant, qu’elle transmets chaque année aux élèves des ateliers d’aquarelle de la Maison des Arts.  

    C’est grâce à la passion et le travail de son père, également peintre, que Christine Mozian – de son nom d’artiste Chrismoz – plonge dès l’âge de dix ans les mains dans la peinture ! À 16 ans seulement, elle fait sa première exposition au Centre de l’accélérateur linéaire d’Orsay avant de poursuivre sa formation à l’École des Beaux-Arts de Paris, puis d’obtenir un Master d’Arts Plastiques à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne.

    Parlez-nous de votre parcours d’artiste. Quelles sont vos inspirations ?

    Elles sont nombreuses, car mon parcours s’est nourri de mes rencontres et de mes voyages à travers le monde. À la suite de mes études, j’ai pénétré le monde mystérieux de la Butte Montmartre, qui me fascinait, avec sa cohorte d’artistes bohêmes, anciens et contemporains. J’y ai travaillé pendant cinq années. Ce fut une expérience très enrichissante, tant sur le plan humain que sur ma relation à l’art. J’ai été à l’initiative de la fédération d’un groupe « Les artistes libres de Montmartre » et dans le même temps, j’ai créé ma propre agence-atelier : www.aunomdelartiste.com. Actuellement encore, j’ai des commandes de portraits.

    L’évolution de mon travail personnel m’a également donné l’opportunité de peindre des fresques et d’exposer aux États-Unis : Los Angeles, Tucson et Hawaï.

    Parallèlement à mon expérience américaine, je me suis orientée vers une formation qui traite du développement de l’individu, avec le Centre Européen de Coaching certifié, « Linkup coaching ». Les ressources humaines sont aujourd’hui ma seconde passion. Mon but est de permettre à chaque individu que je rencontre dans le domaine artistique, de révéler et développer son potentiel créatif pour favoriser son épanouissement.

    Collection Or Rose – Technique mixte et feuilles d’or

    Pourquoi avez-vous décidé de donner des cours ?

    Aujourd’hui, j’exerce le métier de professeur de peinture. Le fait de développer le potentiel créatif des participants à mes cours donne un sens à mon parcours d’artiste et nourri ma foi en la vie. Je transmets mon savoir-faire, ma passion et suis avant tout un guide. Je prends en compte l’individu dans sa globalité et lui donne des clés pour avancer sur son chemin créatif, ce qui rejaillit avec évidence sur son chemin de vie.

    Dans le cadre de ces Ateliers d’Arts Plastiques au sein de structures socioculturelles, je propose une rencontre entre créativité et bienveillance, créant une dynamique créative, valorisant les travaux des participants, les accompagnant et les guidant afin qu’ils puissent tirer de cette expérience un enseignement sur eux-mêmes, sur leurs préférences et sur leurs ressources créatives. Pour le moment, je donne un cours à la Maison des Arts du Plessis Robinson, au sein d’un groupe particulièrement attachant où règne beaucoup d’enthousiasme et de motivation. Je travaille aussi pour « le Club » du Plessis et dans deux autres communes des Hauts-de-Seine. Je donne également des cours particuliers.

    Collection Rosa Rosa – Technique mixte et feuilles d’or

    Pourquoi avoir choisi d’enseigner l’Aquarelle ?

    L’Aquarelle est une peinture qui respecte l’environnement, à base d’eau, de pigments, elle se réalise sur papier. Son matériel est peu encombrant donc facile à transporter. L’aquarelle a toutes les qualités requises pour être élue meilleure médium créatif, pour un artiste moderne sensible à son écosystème. Je l’emploie depuis mes 12 ans. C’est mon professeur de 6e, Madame Trani Fatou, habitante du Plessis qui a commencé à me l’enseigner. Elle m’a également fait rencontrer l’œuvre de William Turner, qui m’a fortement impressionnée par l’intensité de ses couleurs et certainement influencée dans le choix de ce métier.

    Comment préparez-vous vos cours ?

    Pour que mes recommandations et mon guidage soit efficace dans mes cours, j’introduis avant tout une énergie positive qui circule et qui associe la bienveillance à la bonne humeur, ce qui est naturellement propice et fait émerger la confiance en chacun. L’essentiel est l’épanouissement de tous à travers l’aquarelle. Au-delà de l’approche méthodique des techniques de base – le « mouillé sur mouillé », qui nécessite une maitrise de l’eau sur le papier et l’exécution d’effets naturels, et le « mouillé sur sec » qui se travaille par couches successives – je propose de nombreuses démonstrations, des raccourcis pour apprendre à peindre par exemple des arbres, des rochers, des fleurs avec un rendu le plus naturel possible… Je les appelle aussi les recettes du peintre.

    J’apprécierai également de temps en temps de pouvoir montrer et décomposer les techniques de certains peintres connus, ce que nous avons fait avec Turner en cette fin d’année.

    Comment allez-vous préparer les élèves pour l’exposition de 2021 ?

    Cette année, nous aborderons les thèmes suivants : les paysages (les Marines, les arbres), l'abstrait, le portrait et les silhouettes, les fleurs. En fin d'année, pour certains, nous aborderons quelques recettes de peintre en vue de la réalisation de carnets de voyage, qui pourraient d'ailleurs faire l'objet d'une matière à part entière. En juin dernier, j’ai fait circuler un questionnaire pour connaître les préférences de chacune et chacun concernant ces thèmes. De cette façon, nous les traiterons dans l’ordre de préférence du choix individuel au sein du groupe. J’ai proposé également de tendre du papier aquarelle sur un châssis en bois comme le peintre de peinture à l’huile peut le faire avec sa toile. Au sein de l'exposition, par l'originalité de leur présentation, ces travaux aquarellés pourront mettre en valeur la scénographie de l'espace dédié à l’aquarelle.

    Les travaux des participants seront réalisés essentiellement à partir de photographies et d'aquarelles que j'apporterai et que chacun pourrait également apporter. Ainsi, chaque aquarelliste en puissance trouvera son bonheur à travers tous ces jolis thèmes que nous peindrons dans l'année. À ce propos, j’ai conseillé à tous de préparer un album photo sur des sujets qu’ils ont envie de peindre, de façon à rendre leurs œuvres plus personnelles.

    L’essentiel est que chacun soit heureux de ses créations et que ce soit un bonheur partagé entre tous de les présenter ensemble. L’exposition 2021 traitera du meilleur de la production de l’année. Nous choisirons ensemble les peintures à exposer.

    Pour un professeur de peinture, c’est une grande joie doublée d’un honneur de pouvoir présenter ces élèves-artistes. J’en profite pour remercier la commune du Plessis Robinson pour toute l’organisation déployée autour de la mise en valeur de la créativité des élèves.

    Retrouvez le parcours et l’œuvre de Chrismoz sur son site internet www.chrismoz.com

     

     

Les pôles