Esthétisme et performance

Des années de réflexion et trois ans de travaux pour aboutir à cette Maison des Arts qui s'intègre parfaitement dans un son cadre, en alliant esthétique et performance.

La Maison des Arts est inspirée du célèbre architecte de la Renaissance, Andrea Palladio (1508-1580) connu pour ses nombreuses villas en Vénétie. Son dôme fait également référence à celui de Filippo Brunelleschi (1377-1446) à Florence et symbolise le rayonnement des arts et de la Culture, son importance pour l’épanouissement des hommes et de la collectivité. Ce bâtiment a été construit par Jean-Christophe Paul, lauréat du concours lancé en 2010.

Du point de vue architectural, son plan est structuré autour d’un hall donnant sur une rotonde. 

La façade est scandée de colonnes doubles qui structurent symétriquement l’architecture, entre lesquelles s’ouvrent des baies en plein cintre. Au premier étage, la terrasse donne sur une loggia à l’italienne, délimitée par une balustrade rappelant les compositions de Véronèse. Cette façade est couronnée par un fronton classique triangulaire.

    Les citations latines ornant la Maison des Arts

    Carpe diem : profite du jour présent

    Labora omnia vincit improbus : le travail opiniâtre vient à bout de tout

    Omnia vincit amor : L’amour triomphe de tout

    Magister artis, ingenique lagitor venter : la faim donne du génie et enfante les arts

    Castigat ridendo mores : la comédie corrige les mœurs en riant

    Aliquando et insanirejucundum est : il est parfois bon d’avoir un grain de folie

    Tempus fugit, utere : le temps fuit, sache t’en servir

    Audentes fortuna juvat : la fortune sourit aux audacieux

    Andrea Palladio (1508-1580)

    Andrea di Pietro della Gondola, dit Andrea Palladio né à Padoue le 30 novembre 1508 et mort à Vicence le 19 août 1580 est un architecte de la Renaissance italienne. Alors qu'il était âgé de treize ans, son père l'inscrit pour six années dans l'atelier de l'architecte et sculpteur Bartolomeo Cavazza da Sossano à Padoue. En 1534, il est appelé comme maître d’œuvre par le comte Giangiorgio Trissino pour diriger le chantier de la villa Cricoli. Trissino est un poète, philosophe, lettré et diplomate au service de la curie romaine. C’est lui qui donne le surnom de « Palladio » à Andrea. Trissino fait admettre Palladio dans le cercle humaniste de Vicence, l’Académia Olympica. À partir de 1550, malgré la disparition de Giangiorgio Trissino et de Paul III, la renommée de Palladio s’étend à Venise où il dirige la construction de la basilique San Giorgio Maggiore. Les Quatre Livres de l'architecture sont édités en 1570 à Venise et comportent les gravures sur bois réalisées sous la direction de Palladio. Andrea Palladio meurt en 1580 avant d'avoir achevé le Teatro olimpico de Vicence que son disciple Vincenzo Scamozzi terminera. Son œuvre a eu un impact considérable et influence encore aujourd'hui de nombreux architectes.

    Biographie de Jean-Christophe Paul

    Issu de l’école des Beaux-Arts en 1985 et diplômé en architecture, en urbanisme et aménagement du territoire, Jean-Christophe Paul a intégré l’atelier Spoerry créateur de la cité lacustre de Port-Grimaud. À 27 ans, en 1990, il crée son premier atelier d’architecture en diversifiant les écritures classique et contemporaine de ces bâtiments et réalise plus de 6 000 logements en Île-de-France en s’adaptant à toutes les situations et tous les contextes.

    Ses réalisations remarquables

    1989 : « Port-Cergy » situé en région parisienne à Cergy-Pontoise.
    2005-2007 : Le centre-ville de Vauréal avec sa mairie et son Centre culturel.
    2006 : La Nouvelle Halle du Plessis-Robinson. 

     

    Quelques repères sur le bâtiment 
    Hauteur du bâtiment : 22 m env.
    Point culminant de la MDA : 36 m
    Dimension du bâtiment: 105 m x 40 m

    Cinéma Gérard-Philipe (rdc)
    Salle de 250 places : 293 m2
    Salle de 150 places : 174 m2

    Médiathèque Jean d'Ormesson (rdc et 1er ét)
    2325 m2 répartis sur deux niveaux

    Théâtre de l’Allegria (1er ét) 
    400 placesScène de 236 m2
    Salle de 360 m2

    Les Ateliers d'Arts Plastiques (2e ét)
    Atelier de 95 m2
    Atelier de 75 m2

    Salon de réception Andrea Palladio (2e ét)
    446 m2

    Les studios du pôle Musiques Actuelles (sous-sol)
    Un studio de répétition de 23 m² entièrement équipé
    Un studio scène de 74 m² comprenant une scène de 25m² équipée pour la répétition
    Une cabine son de 7 m²

    Salle de répétition Broadway (sous-sol)
    156 m2

    Salle de conférence (sous-sol)
    97 m2

    Salon Canaletto (sous-sol) 
    314m2

    Téléchargez le plan de la Maison des Arts

Les pôles