Portraits d'artistes #2

Hasmik Mouradian, « Vive l’Art, sous toutes ses formes ! »

La Maison des Arts vous invite à découvrir les techniques et univers variés de son équipe pédagogique, formée et enrichie au fil des ans par des artistes passionnés, par leur art et par la transmission. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir le parcours et l’univers d’une artiste peintre aux inspirations venues du monde entier, Hasmik Mouradian.

    C’est à Erevan, en Arménie, dont elle est originaire, qu’Hasmik Mouradian développe dès le plus jeune âge son goût, son intérêt puis sa passion pour l’Art sous toutes ses formes (peinture, sculpture entre autres), avant d’entamer des études à la faculté des Beaux-arts. Installée en France depuis 2002, après un séjour à Moscou, elle transmet sa passion pour le dessin et la peinture en tant que professeur au sein d’établissements scolaires, centres culturels et à la Maison des Arts où elle encadre, depuis 2016, deux cours pour des enfants de 7 à 12 ans. 

    Comment est née votre envie de devenir artiste ?

    Je m’en souviens comme si c’était hier : c'était le jour de mon treizième anniversaire, on m'a offert le catalogue de Minas Avetisyan (un artiste peintre arménien) et en feuilletant celui-ci, j'ai été comme hypnotisée face à toutes ces belles couleurs et l'émotion qu'il arrivait à transmettre à travers ses œuvres. À cet instant j'ai compris quel chemin je voulais suivre, celui de l'Art !
    Mon inspiration venait principalement de ce que m’offrait la nature... j’adorais peindre en pleine aire car celle-ci m’offrait la matière à créer mes œuvres notamment de beaux paysages.

    Pourquoi avez-vous décidé de donner des cours ?

    C’est un peu par hasard que je suis venue à l’enseignement. Durant mes études, je me suis souvent dit que je ne donnerais pas de cours mais exprimerais mon art à travers mes œuvres. Mais finalement, la vie en a décidé autrement. 
    Ma famille et moi sommes arrivées en France en 2002, suite à quoi je me suis entièrement consacrée, les premières années, à organiser et gérer les expositions de mon époux (eh oui, mon mari est artiste peintre également, c'est une belle histoire de famille…). Quelques années plus tard, j'ai eu l'opportunité d'effectuer un remplacement en tant que professeur d'Arts. C'est à ce moment-là que j’ai découvert combien il me plaisait d'échanger avec mes élèves et de pouvoir leur transmettre tout mon savoir-faire. De là, une nouvelle aventure commençait pour moi. Depuis maintenant quatre ans, j'exerce ce beau métier à la Maison des Arts au Plessis Robinson. J'encadre deux groupes d'élèves de différents âges à qui je propose plusieurs thèmes durant l'année. Je prends en compte leur niveau, ce qui me permet de m'adapter au mieux afin de leur proposer des thématiques et techniques différentes.

    Comment préparez-vous l’exposition de fin d’année ?

    Cette année, j’ai décidé de proposer aux élèves un thème global – « Les joies de l’enfance » – avec plusieurs pistes pour l’explorer et pour lesquelles mes élèves ont manifesté leur intérêt ces dernières années, comme les bandes dessinées, les illustrations ainsi que le graphisme et d’autres encore…
    Le fruit de leur travail sera présenté, comme chaque année, lors de l'exposition annuelle à la Maison des Arts, pour laquelle je me prépare en amont, en effectuant une sélection des meilleurs œuvres de chacun de mes élèves. De cette manière, chaque élève peut exposer le meilleur de ce qu'il a donné durant l'année et être fier du travail accompli et des progrès effectués.

    Que cette belle aventure continue longtemps !

Les pôles