Journée Internationale des Droits de l’Enfant

Aux couleurs de l’Unicef

Du vendredi 20 au dimanche 22 novembre, la façade de la Maison des Arts sera éclairée aux couleurs de l’Unicef, pour célébrer la 31e édition de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant. Une manière de se mobiliser et de rappeler, malgré le confinement, les enjeux de cette journée, partout dans le monde.

    Fidèle à son label, décerné en 2010, de « ville amie des enfants » que Le Plessis-Robinson invite chaque année ses générations à se rassembler, le 4e samedi de novembre, pour journée d’animations et de sensibilisation autour de la défense et la promotion des droits de l’enfant dans le monde, organisée aux côtés de l’Unicef et grâce à l’engagement de grâce à l’engagement de la jeunesse robinsonnaise, notamment les élus du Conseil des Enfants, les jeunes du Grand Large et des Centres Municipaux de Loisirs . Mais en raison du contexte sanitaire, aucuns des événements prévus pour la Journée Internationale des Droits de l’Enfant 2020 – vente d’objets et projection débat au Cinéma Gérard-Philipe – ne pourra avoir lieu cette année. Une déception qui ne saurait cependant affaiblir la mobilisation de tous pour cette grande et importante cause.

     

    Chaque année, les stands et ventes d’objets dans le hall de la Maison des Arts permettent de se rencontrer,
    d’échanger et de rassembler des fonds en faveur des actions de l’Unicef.

     

    Le jour de gloire, mis en musique par les CHAM lors du ciné-concert organisé en 2018.

     

    Les élus du Conseil des Enfants répondent tous les ans présents à ce grand rendez-vous.

     

    Une année particulière

    En raison du confinement national et au contexte de pandémie de covid-19, les actions de solidarité et de soutien à l’Unicef organisées pour la célébration de cette journée mondiale se tourneront essentiellement vers le digital. N’hésitez pas à découvrir les challenges #MonPortraitEnfant et #GoBlueChallenge proposés par Unicef France sur la page dédiée.

    Une belle manière de mettre en lumière les actions de l’Unicef, en cette année si particulière où la crise sanitaire, bouleversant l’équilibre des sociétés, exacerbant les précarités et les inégalités, fait peser sur la sécurité des enfants, leur bien-être, leur avenir et leurs droits une menace considérable.

    Soutenez l’Unicef par un don
    >> https://www.unicef.fr/article/journee-mondiale-de-l-enfance-reinventons-l-avenir-pour-chaque-enfant

     

    Un traité fondamental

    Le 20 novembre 1989, la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) a été adoptée par l’ONU et ratifiée par 195 états, faisant de ce traité le texte le plus ratifié au monde. Pour le première fois de l’Histoire, un texte international reconnait explicitement les moins de 18 ans comme des êtres à part entière, porteurs de droits sociaux, économiques, civils, culturels et politiques, au travers de ses 54 articles qui établissent les droits et les principes fondamentaux de chaque enfant. Fondées sur ce socle de travail, les actions de l’UNICEF s’articulent autour de sept domaines étroitement liés (santé, VIH-SIDA, eau assainissement et hygiène, nutrition, protection, éducation, et inclusion sociale) avec pour objectif de permettre à chaque enfant de commencer sa vie avec un maximum de chances de développement et d'épanouissement.

     

     

     

     

Les pôles