Nomadland : histoire d’une renaissance

Avant-première

Cinéphiles en manque d’évasion, le Cinéma Gérard-Philipe vous donne rendez-vous mardi 8 juin pour découvrir en avant-première le film ayant triomphé en 2021 avec 3 Oscars (dont celui du meilleur film) et 2 Golden Globes (dont celui du meilleur réalisateur) : Nomadland. Une splendide épopée au cœur des vastes étendues de l’Ouest américain, à la rencontre des visages et des blessures d’un pays profondément marquée par la crise économique. Une œuvre poignante, portée par son décor et la performance magistrale de ses interprètes, digne de célébrer en beauté nos retrouvailles avec le grand écran.

Avant-première - NOMADLAND
En version originale sous-titrée

Mardi 8 juin à 18h30
Tarif avant-première : 7€ ;
4€ pour les moins de 14 ans

     

    Plonger au cœur de l’Amérique profonde, et mettre à l’honneur les destins de ses habitants les plus marginalisés, laissés pour compte de l’histoire ou de la politique… un délicat exercice dans lequel excelle la cinéaste Chloé Zhao. Depuis la sortie de son premier long-métrage, Les chansons que mes frères m’ont apprises en 2015, une passionnante étude sociologique au sein de la vie d'une réserve amérindienne, la réalisatrice trace de main de maître sa route et son univers au sein du cinéma réaliste, notamment avec le très salué The Rider, en 2017, dans lequel elle suit une star du rodéo grièvement blessée et qui lui a valu de se voir confier la réalisation du projet de Nomadland : une ambitieuse fresque sociologique, à travers le portrait d’un personnage de femme au destin brisé par son époque.

    ©SEARCHLIGHT PICTURES

    L’histoire

    Cette adaptation du livre Nomadland : Surviving America in the Twenty-First Century écrit par la journaliste Jessica Bruder, le film retrace l’histoire de Fern, une femme proche de la retraite subissant de plein fouet l’effondrement économique de la cité du Nevada dans laquelle elle vit. Devenue précaire, sans perspective de retrouver un emploi, elle décide de prendre la route à bord de son van aménagé et d’adopter une vie de nomade des temps modernes, en rupture avec les standards de la société actuelle.

    Le spectateur se trouve ainsi emporté, au fil de son voyage et de ses nombreuses rencontres, par la bouleversante découverte de cet Ouest des États-Unis et de ses populations, dont les destins marqués par les différentes crises économiques sont également porteurs d’une immense humanité, et d’une force de survie étonnante.

    L’authenticité au cœur de l’écran

    Tourné durant plus de six mois au cœur d’espaces naturels du Dakota du Sud, du Nebraska, du Nevada, pour finalement revenir en Californie, Nomadland porte en chacune de ses séquence une profonde authenticité. Outre l’interprétation remarquable de la comédienne Frances McDormand – qui, pour se préparer au rôle de Fern, a réellement vécu dans une camionnette pendant quatre à cinq mois et voyagé à travers sept États des États-Unis – Chloé Zhao a tenu à intégrer au casting du film des véritables nomades, rencontrés au cours de la préparation, qui interprètent les mentors et partenaires de route de l’héroïne, renforçant l’immersion du spectateur et sublimant le propos de cette histoire bouleversante de justesse.

     

    ©SEARCHLIGHT PICTURES

    Avant-première - Nomadland
    En Version originale sous-titrée

    Mardi 8 juin à 18h30

    Tarif avant-première : 7€ ;
    4€ pour les moins de 14 ans

     

     

     

Les pôles