27e Salon des artistes amateurs

Découvrez l’exposition en ligne

La Ville se mobilise pour permettre au public de satisfaire, même à distance sa soif de culture et de découverte. C’est donc en ligne, sous un format nouveau, que le traditionnel Salon des artistes amateurs robinsonnais se réinvente, cette année. Visite en vidéo, portraits d’artistes, venez découvrir les univers et inspirations des exposants de cette édition 2021.


    Organisé chaque année, en partenariat avec l’association Plessis Arts et Loisirs, le Salon des artistes amateurs robinsonnais est devenu, au fil de ses 26 éditions, un rendez-vous incontournable pour peintres, dessinateurs, ou encore sculpteurs de notre ville, amenés à présenter leur travail à l’occasion d’une grande exposition, dans des conditions professionnelles, comme pour le public, fidèle et chaque année plus nombreux pour admirer leurs œuvres dans une ambiance chaleureuse.

    C’est pourquoi, malgré la crise sanitaire frappant depuis de longs mois notre vie et nos activités culturelles en particulier, la municipalité et le PAL ont choisi de maintenir l’installation des œuvres des participants au Moulin Fidel du samedi 13 au dimanche 21 mars. Cependant, et afin de respecter les mesures de distanciation en vigueur dans les lieux publics, il a été décidé de ne pas organiser, cette année, de vernissage, ni de remise des traditionnels prix du jury et du public.

     

    --> Les visites sont libres de 14h à 17h45, dans la limite de six personnes.

    --> Le port du masque est obligatoire.

    L’art pousse les murs

    Alors, pour tous ceux qui ne pourront se rendre au Moulin Fidel pour admirer les œuvres des exposants, c’est sous un format nouveau que nous vous proposons de découvrir, dans leur installation, les peintures, sculptures, dessins ou encore broderies des neufs talentueux participants à l’édition 2021.

    Grâce à notre visite virtuelle, le Salon se dévoile… comme si vous y étiez !

    N’hésitez pas à exprimer aux artistes vos impressions et ressentis, à travers vos commentaires, partages, ou en vous rendant sur les pages des artistes exposés, qui seront mis à l’honneur sur les réseaux sociaux de la Ville, durant toute la durée de l’exposition.

    Car c’est bien là, dans l’échange, la discussion, le partage des univers, que réside la vitalité et la force de l’art, qui se nourrit, s’inspire et participe à notre bien vivre ensemble.

            

     

    PAROLES D’ARTISTES

    Découvrez les œuvres des exposants

     

    Bernard Drai

    Peinture – acrylique

    « Je me suis découvert une passion pour la peinture acrylique abstraite il y a deux ans environ. Depuis, je n'arrête pas de peindre avec des périodes de grande intensité et des périodes un peu plus calmes. Je suis passionné de jardinage et j'adore la variété des formes et des couleurs que l'on retrouve dans la nature, elles m'inspirent pour mes tableaux. Je peins presque exclusivement sur des panneaux de bois. Ma peinture est très variée et éclectique, je ne sais jamais ce qui va sortir au moment de la création, c'est la raison pour laquelle chaque tableau est unique. »

    Ghislaine Verdol

    Peinture

    « J'ai commencé à peintre en 2015, lors de mon emménagement au Plessis-Robinson. Souhaitant avoir une œuvre originale pour mon intérieur et n'ayant aucun coup de cœur, j'ai décidé de réaliser mes propres tableaux. Au fil du temps, je développe une créativité, des idées novatrices et j’ai pu participer à des expositions dans la région (Fontenay-Aux-Roses, Paris, Le Plessis-Robinson.

    Je réalise toutes mes œuvres dans ma cuisine, sur mon plan de travail. Je n’utilise jamais de pinceaux, uniquement des ustensiles de cuisine (cuillère, fourchette, couteau, spatule, fouet...) et éléments culinaires, en incorporant du sel, des épices, du sable... Une variété richement intéressante pour un rendu exceptionnel.

    Mes œuvres racontent mon histoire personnelle – je puise mon inspiration à travers mon imagination et grâce à des influences artistiques comme Kandinsky, Dali, Pierre Soulage – et l’acte de peindre me relie à moi-même, tout en me permettant d'exprimer mes émotions, de ressentir un bien-être. Le choix des couleurs et des matières donne un rythme, une certaine puissance.

    Entre rêve et réalité, la fusion s'opère. »

    Retrouvez les œuvres et le parcours de Ghislaine Verdol sur sa page Instagram @ghislaine_artiste et son site internet www.ghislaineverdol.com.

    Cyril Labat

    Bande dessinée, illustration

    « Adolescent, je rêvais de devenir dessinateur de bande dessinée. Plus tard, j’ai choisi une autre orientation, en me tournant vers l’enseignement, tout en continuant de dessiner par plaisir ou par besoin, lors de moments difficiles.

    Aujourd’hui, la bande dessinée reste ma passion, mais je me tourne de plus en plus vers l’illustration, qui permet de changer plus souvent d’univers. Je dessine selon mon inspiration, souvent en lien avec mes découvertes, ou de sujets que j’aborde en histoire avec mes élèves.

    Depuis trois ans, je me suis également lancé dans la création de deux albums jeunesse : l’un, sur la Première guerre mondiale, mélange le documentaire et la bande dessinée, et se nomme Le témoignage ; l’autre album relate l’histoire un personnage désireux de faire réagir autrui face aux urgences écologiques, et s’intitulera Superbio. »

    --> Retrouvez les œuvres de Cyril Labat sur sa page Instagram @cylabat.

    Elsa Labat

    Peinture – acrylique, collage

    « Actuellement professeure des écoles, j'ai toujours aimé dessiner, depuis l'enfance. Je m'inspirais alors beaucoup des personnages de bandes dessinées. Progressivement, j'ai souhaité suivre une option en Arts plastiques au lycée qui m'a fait découvrir l'histoire de l'Art. Plus tard, je me suis laissé tenter par la peinture acrylique, dont j'apprécie la texture que l'on peut remodeler. Durant mes congés maternité, j'en ai profité pour peindre des figures féminines, en particulier des femmes africaines comme un rappel à mes origines malgaches. J'aime peindre des femmes car je trouve leurs courbes très sensuelles et inspirantes. Petit à petit, j'ai essayé de mélanger le collage de papier avec la peinture pour dynamiser l'effet rendu, un petit plus pour le tableau. Peindre a, selon moi, des vertus apaisantes, c'est sans doute pour cette raison que j'aime m'adonner à cette activité. »

    --> Retrouvez les œuvres de Naoual Furet sur sa page Instagram @zazounette29.

    Naoual Furet

    Aquarelle, broderie d’art

    « Née à Oran 1971, j’ai été bercée par la musique arabo-andalouse et par le rythme berbère et j’ai grandi dans un environnement de fêtes, de robes et de bijoux somptueux. La passion de la couture, des richesses de la broderie et du dessin m’a été ainsi transmise par ma mère et ma grand-mère.

    Avec les études, ma curiosité scientifique a pris le dessus. J’ai passé ces deux dernières décennies à Toulouse, puis à Paris, à construire mon parcours scientifique et à contribuer à l’avancement de la recherche en oncologie prédictive et en diagnostic prénatal.

    L’envie et la passion d’apprendre l’Art a rejailli par la suite : je me suis ainsi perfectionnée en dessin, en acrylique et à l’aquarelle auprès de deux artistes passionnants : Arthur Thiar, à Paris, et Cédric Lestiennes à la Maison des Arts du Plessis-Robinson, en parallèle de mon apprentissage de la broderie d’art haute couture à l’école Lesage. J’ai adhéré à des techniques nouvelles manipulant des matières diverses et originales. Les techniques acquises me donnent un panel de possibilités à mes créations réalisées au pinceau et au crochet de Lunéville. Deux outils que j’affectionne le plus, l’extension de mon expression artistique.

    Pour le 27e Salon des artistes amateurs, j’ai choisi d’exposer des œuvres qui sont nées de cette période difficile pour transmettre la joie et donner de l’espoir avec un clin d’œil à la science. »

    --> Retrouvez les œuvres de Naoual Furet sur sa page Instagram @naoualbenalifuret.

    Sonia Lidia Rodriguez

    Peinture

    « Née en Uruguay, j’ai étudié les Beaux-Arts, ainsi que la photographie, en Argentine, où je travaillais en parallèle comme aide-soignante, à Buenos Aires. Installée en France, et au Plessis-Robinson depuis 30 ans, je me consacre pleinement à la peinture : d’abord la peinture figurative géométrique expressionniste abstraite et, depuis plusieurs années, le dessin naïf. J’ai exposé à plusieurs reprises dans ma ville depuis 1999, où j’avais gagné le premier prix ».

    Ximena Lopez Bancalari

    Peinture

    « J’ai passé mon enfance au Plessis-Robinson où résident mes parents. Juriste de formation, j’ai travaillé à la Cour de justice de l’Union européenne pendant presque dix années. La peinture représente un passe-temps ainsi qu’un moment privilégié de partage avec ma mère, Sonia Lopez Bancalari, qui peint depuis de longues années. Cela me vide la tête après une journée passée à lire des codes et des textes de loi !

    J’ai découvert la technique du pouring art – ou l’art de verser – pendant le confinement sur les conseils d’une amie. Il s’agit de créer et de découvrir des formes et des mélanges de couleurs dont le caractère magique apparaît au fur et à mesure que l’on verse de la peinture sur la toile. Je me plais aussi à dessiner des jarres au crayons et à peindre à l’aquarelle lors de promenades au soleil. »

    --> Retrouvez les œuvres de Ximena Lopez Bancalari sur sa page Instagram @gatokawai.

    Christelle Martel

    Peinture

    « Robinsonnaise depuis sept ans, j’ai toujours travaillé dans la formation ou l’enseignement : l’art de transmettre et de partager.

    L’art de dessiner et de peindre, je le pratique depuis mon enfance dans un cadre plutôt privé, sans formation ni cours en particulier et au rythme de mes envies.

    Ma passion pour la peinture vient avant tout de l’absence de normes : sortir du cadre, laisser s’exprimer son grain de folie, utiliser tous types de matériaux, d’accessoires, faire renaître des tableaux en leur offrant une nouvelle histoire. J’ai une vague idée au départ, un croquis approximatif, une timide esquisse au fusain puis je place directement la couleur, je réajuste, l’idée évolue, elle prend une nouvelle direction jusqu’à me satisfaire.

    J’aime beaucoup la citation du philosophe Henri Bergson : « Le cerveau ne détermine pas la pensée comme le cadre ne détermine pas le tableau ».

    Peindre c’est exprimer qui je suis en préservant une grande part de mystère. Dans la lecture d’un tableau chacun voit ce qu’il a envie de voir à un moment donné et dans un état d’esprit donné. Laisser vivre des petites erreurs et imperfections parfois visibles dans mes tableaux dévoilent aussi une part ma personnalité.

    Le Plessis-Robinson offre de nombreuses sources d’inspiration qui ne m’ont pas laissée indifférente, liées au temps, aux formes et à la notion du sans limite. »

    Laurence Krebs

    Peinture, dessin, modelage

     

    « Petite, je dessinais beaucoup, j'inventais mon monde et je créais des personnages en pâte à modeler.

    Je me souviens d'une certaine joie lorsque j'ai compris comment donner du relief et de la profondeur à mes dessins.

    Plus tard, j'ai découvert le modèle vivant, le geste rapide, le défi de capturer l'instant présent avant que tout ne change.

    Les études et la vie professionnelle m'ont éloignée des Arts plastiques mais j'ai toujours pris plaisir à dessiner : une affiche de soirée, mes cartes de vœux ou d'invitations et autres faire-part, à bricoler avec mes dix doigts et aussi à croquer mes camarades de classe en douce…

    En devenant maman, la terre m'a attirée et j'ai repris le modèle vivant en le modelant ; véritable bulle de plaisir et de ressourcement en modelant et transformant l'argile. La sculptrice Danièle Dekeyser m'a beaucoup inspirée et encouragée pendant plusieurs années. 

    En 2015, le dessin s'est de nouveau imposé, toujours à travers le vivant, modèles en ateliers organisés, en réunion, dans les salles d'attentes, dans les transports, les parcs... Petit à petit j'apprends la couleur et plusieurs techniques et j'expérimente dès que je peux. La terre est toujours présente, quand c'est possible.Entre deux argiles, un carnet, un bic ou un crayon et un pinceau dans mon sac, et chacune de mes impatiences se transforme en croquis !

    C’est un vrai plaisir de pouvoir partager avec le public le fruit de mes créations, dans un cadre si accueillant et qui offre autant d’espaces aux artistes amateurs. »

    27e Salon des artistes amateurs robinsonnais

    Du samedi 13 au dimanche 21 mars au Moulin Fidel

    Entrée libre de 14h à 17h45

    Dans la limite de 6 visiteurs

Les pôles