Découvrez les dernières nouveautés !

Cette « petite Rentrée » comme on l’appelle dans le milieu de l’édition a tout d’une grande. C’est le deuxième temps fort de l’année pour la littérature et nous aimons tout particulièrement cette rentrée d’hiver qui chaque année nous livre de petites pépites. Elle nous a surpris tant sur le plan quantitatif, avec 498 romans, que qualitatif, avec beaucoup d’auteurs reconnus et confirmés.

    Voici une sélection des petites pépites que nous nous apprêtons à acquérir. Vous serez nombreux à vouloir les lire, pensez donc à les réserver !

    Episode 1 : les romans français

    Après Au revoir là-haut (Prix Goncourt 2013), Pierre Lemaître poursuit son introspection au cœur de la famille Péricourt avec Couleurs de l’incendie, 2ème volet de sa saga historique.

     

     

     

     

     

    Olivier Adam, creuse le sillon de l’absence et de la quête avec Chanson de la ville silencieuse, Delphine de Vigan dans Les loyautés interroge la sensibilité humaine à travers un collégien à la dérive. Avec Entrez dans la danse, Jean Teulé, friand des incongruités de l’histoire, s’empare d’un fait divers qui s’est déroulé en 1518 à Strasbourg.

     

     

     

     

     

    Très attendu aussi le deuxième roman d’Olivier Bourdeaut qui après le succès de En attendant Bojangles signe Pactum Salis, une amitié entre deux hommes que tout oppose. Un mois après son décès, Gallimard publie le roman posthume de Jean d’Ormesson Et moi, je vis toujours, encore et toujours une apologie du bonheur.

     

     

     

     

     

    Gaëlle Josse (Lauréate, entre autre, du Prix du livre robinsonnais 2015) conjugue décidément avec brio le verbe et l’émotion et revient avec Une longue impatience, un superbe texte sur l’absence d’un fils. Michel Bernard (Deux remords de Claude Monet) signe Le bon cœur, une étonnante histoire romancée de Jeanne d’Arc. Catherine Cusset, après L’autre qu’on adorait s’attaque à un  peintre américain avec Vie de David Hockney.
    N’oublions pas de mentionner dans ce bref panorama, des auteurs moins connus du grand public mais qui publient des romans remarqués par la critique.

     

     

     

     

    Ainsi, citons pêle mêle : Christian Garcin pour Les oiseaux morts de l’Amérique, Vincent Almendros pour Faire mouche, Nathalie Azoulaï pour Les spectateurs, Bluff de David Fauquemberg, Un océan, deux mers, trois continents de Wilfried N’Sondé, Un funambule d’Alexandre Seurat, Millenium blue de Faïza Guène, Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin ,Trouville casino de Christine Montalbetti.

     

     

     

     

     

    Et bien sûr En camping-car de l’historien Ivan Jablonka (Prix Médicis 2016 pour Laetitia) qui embarque le lecteur sur les traces de son enfance en camping-car.

    La semaine prochaine, ne manquez pas de lire La Rentrée littéraire, épisode 2 : Les romans étrangers

Les pôles